Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos le dieu à la béquille

"L’illustre Boiteux" est l’un de ses épithètes. Diverses raisons ont été fournies par les mythographes pour expliquer l’origine de l’infirmité d’Hephaistos (Aller sur le site Mythegrecque.com), comme l’intoxication à l’arsenic, les hideux démons chtoniens ou le dieu égyptien Ptah-Patèque. La béquille figure parmi les attributs de ce dieu, au même titre que le bouton d’or et l’enclume. Hephaistos est représenté avec une béquille sur le Parthénon, sur l’Acropole.

Selon la légende, Hephaistos a voulu régler ses comptes avec sa génitrice en fabriquant un trône en or piégé qui fut envoyé sur l’Olympe comme présent et encagea Héra. Hephaistos apprend à créer des bijoux sur une île, où il vit caché pendant 9 ans. Il existe une autre version : Zeus l’a banni du domaine des dieux. L'enfant est arrivé sur l’île de Lemnos, où il a été sauvé par des habitants.

Les aventures d’Hephaistos

C'est Hephaistos qui aurait attaché Prométhée à une montagne quand celui-ci tenta de dérober le feu pour le donner aux hommes. Lorsque le dieu suprême était victime d'une atroce douleur à la tête, le dieu forgeron lui ouvrit le crâne avec sa hache pour le libérer, et ce geste donna naissance à Athéné. Il est souvent considéré comme le souverain de l'île de Sicile. En effet, le dieu forgeron avait installé son atelier dans le volcan l'Etna, aidé de la nymphe Etna et de cyclopes. Lors de la gigantomachie, le combat des géants, Hephaistos provoqua la mort du géant Mimas en l'enfouissant sous une masse de métal en fusion.

Dans sa ville de résidence, les artisans se voyaient remettre chaque année un feu nouveau. L'île de Sicile continue à commémorer Hephaistos. Des miracles lui sont attribués. On trouve très peu d'oeuvres représentant ce dieu, en dépit du rôle du travail du feu et de la forge dans la Grèce antique. Dans l'Antiquité, des festivités étaient entièrement dédiées à Hephaistos, les Héphaïsties.